Les indices consolident avant clôture de Paris

TABLEAU PP CAC40/DOW (29.07.2014) PPJ S4j S3j S2j S1j PPj R1j R2j R3j R4j CAC40 4237 4266 4287 4316 4337 4366 4387 4416 4437 DOW 16707 16783 16830 16906 16954 17030 17078 17154 17201 17h22 CAC40 : retour vers  PPh/S1m (4345/55) DOW-JONES : retour vers PPj (16950/55) 17h11 : 4360 à Paris et 16973 à NY après un plus bas à 16962 pour le moment – les marchés financiers marquent le pas à la veille de la FED, de l’emploi privé US de juillet, et du PIB US pour le second trimestre : un énorme programme macro-économique qui provoquera sans doute un fort mouvement des prix. Absent ce matin, je n’ai aucune position sur les indices (il y avait un appui sur PPj des 4335/40 vers 10h00, un « Eléphant NT ». Pas de changement au PEA : programme des ordres et positions en cours conservés. ************ PEA NT : +33,31% pour une exposition de 14% Le programme des ordres valides jusqu’au 31 juillet prochain est visible dans CETTE PAGE. La mise-à-jour et l’historique du compte à vendredi sont disponibles dans cette page. « Idées du jour » de vendredi, ventes à perte : le BX4 est sorti à 13.87 euros (achat 14.15 euros),

Publié dans Bourse, Trading

CAC40 : 4375/80 à l’ouverture US – DOW : entre PPh (17000/17005) et R1j (17030)

TABLEAU PP CAC40/DOW (29.07.2014) PPJ S4j S3j S2j S1j PPj R1j R2j R3j R4j CAC40 4237 4266 4287 4316 4337 4366 4387 4416 4437 DOW 16707 16783 16830 16906 16954 17030 17078 17154 17201 15h43 CAC40 : franchit  PPh/S1m (4345/55) et touche 4375/80 DOW-JONES : entre PPh cfd/cash (16980/17005) et R1j (17030) à l’ouverture 15h35 : 4376 points à Paris tandis que le Boss cote juste au dessus du PPh cash des 17000/17005 – la situation demeure plutôt « belle » au regard de tous les déséquilibres qui sont susceptibles de mettre à mal la croissance économique mondiale. Pour le moment, la santé des USA entraîne les voisins vers le haut, mais si le risque devait se matérialiser (notamment « bancaire européen »), il faudra avoir une bonne dose de cash en portefeuille, et des investissements triés sur le volet (pas de banques, pas d’assurances, pas d’entreprises trop endettées, pas de valeurs cycliques). ************ PEA NT : +33,31% pour une exposition de 14% Le programme des ordres valides jusqu’au 31 juillet prochain est visible dans CETTE PAGE. La mise-à-jour et l’historique du compte à vendredi sont disponibles dans cette page. « Idées du jour » de vendredi, ventes à perte : le BX4 est sorti à

Publié dans Bourse, Trading

DOW CFD : test PPh (17000/17005) – CAC40 : franchissement des 4360 points

TABLEAU PP CAC40/DOW (29.07.2014) PPJ S4j S3j S2j S1j PPj R1j R2j R3j R4j CAC40 4237 4266 4287 4316 4337 4366 4387 4416 4437 DOW 16707 16783 16830 16906 16954 17030 17078 17154 17201 13h32 CAC40 : franchit  PPh/S1m (4345/55) à mi-séance DOW CFD : au dessus de la zone PPh cfd/cash (16980/17005) 13h10 : 4370 à Paris, R1j est touchée – au dessus des 4380, 4390/4400 serait l’objectif – le Boss cote maintenant plus haut que le PPh cash des 17000/17005 – la tendance de cette fin de mois redevient haussière, il ne faut plus être vendeur de l’indice (stop BX4 exécuté, voir plus bas dans la page). ************ PEA NT : +33,31% pour une exposition de 14% Le programme des ordres valides jusqu’au 31 juillet prochain est visible dans CETTE PAGE. La mise-à-jour et l’historique du compte à vendredi sont disponibles dans cette page. « Idées du jour » de vendredi, ventes à perte : le BX4 est sorti à 13.87 euros (achat 14.15 euros), et les titres Seb à l’ouverture à 62.37 euros (achat 63.51 euros) – attention, il reste une ligne de Seb détenue au PEA (achat 62.75 euros, poids 1%). Résultats de l’idée du jour depuis le

Publié dans Bourse, Trading

CAC40 : nouvel essai sur zone PPh/plus haut d’hier (4345/4360)

TABLEAU PP CAC40/DOW (29.07.2014) PPJ S4j S3j S2j S1j PPj R1j R2j R3j R4j CAC40 4237 4266 4287 4316 4337 4366 4387 4416 4437 DOW 16707 16783 16830 16906 16954 17030 17078 17154 17201   8h17 CAC40 : proche du  PPh/S1m (4345/55) en pré-ouverture DOW CFD : entre PPj (16950/55) et PPh cfd/cash (16980/17005) 8h05 : le blog NT est de nouveau en panne – je publierai donc jusqu’à la fin de la semaine sur ce blog personnel. Le CAC CFD s’échange à 4354 points – il faudra dépasser les 4360 points pour voir les acheteurs revenir et viser 4370/75 (voir analyse en bas de page). Le DOW CFD cote 16985 avec les 17000/17005 (pPh cash) à franchir pour libérer un potentiel allant de 17030 à 17090 (R1j à R2j). ************ PEA NT : +33,31% pour une exposition de 14% Le programme des ordres valides jusqu’au 31 juillet prochain est visible dans CETTE PAGE. La mise-à-jour et l’historique du compte à vendredi sont disponibles dans cette page. « Idées du jour » encore en cours : j’ai posé un stop-loss sur le BX4 à 13.87 euros (achat 14.15 euros), et les titres Seb (achat 63.51 euros) en cas d’un démarrage de séance

Publié dans Bourse, Trading

Leçon numéro 5 : bien gérer sa journée de trading sur indice CAC40

Article composé entre le 12 et le 22 mars 2013 Gérer correctement son temps de travail sur les marchés financiers : une affaire d’importance pour le trader, soumis à de fortes pressions psychologiques naturelles Pour pouvoir suivre le « cursus » des modestes leçons de trading dispensées sur le blog,  il est nécessaire d’avoir lu et compris les quatre premières leçons : pour retourner au début de cette catégorie « Trading » et rattraper le niveau, cliquez ICI. En bourse comme dans tout autre domaine, le paramètre « temps » joue un rôle primordial : ainsi, en sport par exemple, pour quelques millièmes de secondes ou quelques minutes de faiblesse, on laisse la victoire au concurrent. En bourse, c’est la même chose : le « timing » de vos interventions d’une part, et surtout le respect du déroulement des différentes étapes d’une séance de bourse mondialisée d’autre part, vous permettront d’améliorer de façon sensible la régularité de vos résultats. Pour commencer, voici la journée complète schématisée, de 0h00 à 0h00, assortie de plusieurs périodes : les cotations des « différents CAC » et du DOW, et des plages plus favorables ou moins favorables pour rentrer en position. On notera que les deux plages horaires 9h00/12h00 et 20h00/22h00 sont en général

Publié dans Bourse, Trading

Leçon numéro 4 : le premier indicateur prix dynamique, la moyenne mobile (MM)

12 février 2013 Préambule : nous savons maintenant positionner les niveaux PP sur un graphique (voir leçon numéro 3) et déterminer le fond de la tendance, mais uniquement d’une manière statique : en effet, les niveaux PP représentent des horizontales qui seront valides pour une période déterminée (jour, semaine, mois, année). La bourse évoluant à chaque instant, le point-pivot, quoique très pertinent, doit être associé au moins à un indicateur dynamique, c’est à dire qui évolue en temps réel : cette moyenne mobile nous donnera également le sens de la tendance, mais de façon instantanée. On parlera alors de « trend » du marché (ou tendance dynamique, instantanée, par opposition à la tendance de fond qui consiste à repérer le prix par rapport à une simple horizontale). On pourra donc se retrouver dans quatre types de marché : trend haussier dans tendance de fond haussière, trend baissier dans tendance de fond baissière, trend haussier dans tendance de fond baissière, trend baissier dans tendance de fond haussière. a Principes de base : La moyenne mobile est un indicateur paramétrable : elle est le résultat d’un calcul de prix moyen sur un nombre de chandeliers antérieurs. Par exemple, une moyenne mobile 13 périodes calculera

Publié dans Bourse, Non classé, Trading

Leçon numéro 3 : premier indicateur-prix statique, le point-pivot

a  Principes de base, méthode de calcul, tableur NT Il existe plusieurs « espèces » de pivots. Ce « PP » ou point-pivot représente un niveau médian calculé sur une période antérieure de durée égale à la période « P+1 » sur laquelle il sera valide : au dessus du PP, la tendance de la période étudiée est qualifiée haussière – en dessous, elle est qualifiée baissière. Par exemple, de la veille pour le lendemain (point-pivot journalier, pour l’intraday), de la semaine passée pour la semaine suivante (point-pivot hebdomadaire, pour le swing-trading »), le trader pourra donc qualifier la tendance dès le début de la période P+1. Je travaille avec les modes de calcul définis sur ce lien. Les points « Camarilla » et « De Mark » apportent aussi des informations intéressantes, mais ne seront pas étudiés dans cette formation : après de nombreuses années d’expérience du pivot, la formule « classique » est la plus réaliste à mettre en œuvre et s’avère d’une efficacité largement suffisante et régulière pour satisfaire n’importe quel trader sensé ! Autour du pivot, les calculs nous donnent des niveaux successifs de résistances et de supports, numérotés de 1 à 3 sachant que les dépassements des niveaux « 3 » sont peu fréquents (dans ce cas, il suffit de reprendre la formule

Publié dans Bourse, Trading

Trading : leçon numero 2

Apprendre à regarder le graphique, reconnaître une tendance, apprendre les premiers mots du vocabulaire de base L’apprenti-trader a donc maintenant un compte de démonstration IG GROUP à sa disposition (voir leçon 1). Un spéculateur travaille autant à la vente qu’à l’achat : en bourse, on peut vendre un contrat (ou une action si elle est éligible à la VAD – Vente A Découvert) que l’on ne possède pas dans le but de le racheter moins cher en empochant la différence. En trading, une position VAD est appelée « SHORT« , une position d’achat est appelée « LONG« . Les évolutions des prix des actions, des indices, des matières premières, des devises, sont représentées par des courbes. Le type de graphique qui est utilisé le plus fréquemment est la vision de la courbe en « chandeliers (ou « bougies »)». Qu’est-ce qu’un chandelier ? C’est une représentation simple de l’évolution du prix sur une échelle de temps donnée (on retiendra aujourd’hui les principales unités de temps, soit le chandelier 5mn, 15mn, 1 heure, et journalier) – la couleur du chandelier vous donne le sens de la variation sur la période donnée, et vous voyez en un clin d’œil où sont les plus hauts, plus bas, ouverture et clôture de

Publié dans Bourse, Trading

Trading : leçon numéro 1

31.12.2012 Leçon numéro 1 : apprendre le temps nécessaire pour éviter la ruine prématurée Première étape : l’ouverture d’un compte de  démonstration, afin d’avoir accès aux graphiques et à tous les cours en temps réel – l’avantage : C’EST GRATUIT ! Avant tout, le trader en herbe doit disposer d’outils, à commencer par un compte CFD de démonstration, qu’il pourra ouvrir en cliquant sur CE LIEN. Ce compte dure un mois et peut être renouvelé deux ou trois fois, sur demande (si le broker refuse, dites-le moi, je ferai le nécessaire pour renouveler). Pour l’utilisation de la plateforme de trading, je vous laisse la découvrir et me poser toutes les questions dans les commentaires associés à cet article. La seconde étape va marquer le démarrage de l’apprentissage de la lecture d’une courbe, sachant que la lecture d’un graphique est identique quelque soit le sous-jacent qu’il représente : une action, une matière première, un indice. L’apprenti trader, exactement comme l’écolier, va donc commencer par maîtriser la base : apprendre à lire et aussi emmagasiner un certain nombre de termes courants employés en trading. Nous aurons besoin de tout le mois de janvier pour faire le tour de la question. Dans l’intervalle,

Publié dans Bourse, Trading

Les bases du trading

Décembre 2012 L’évolution des nouvelles technologies, d’internet, et des systèmes informatiques, donnent un accès illimité aux marchés à qui est majeur et possède quelques euros à « jouer » : comme dans les jeux vidéo, on se prend très vite pour une vedette sauf que c’est avec de l’argent réel que l’on s’engage, et non pas sur un terrain de sport ou un champ de bataille virtuels où l’argent n’existe pas … Autant l’annoncer d’entrée, j’ai peu croisé de « Georges Sorros » ou de « Golden Boys » après plus de six ans dans l’internet boursier, dont trois à m’initier aux pratiques du trading en intraday ou à très court terme. Quand on s’essaie à ce genre de discipline du temps réel sur son propre compte, avec de petits moyens matériels (sans parler du manque d’apprentissage), on a très peu de chances de faire fortune. Au mieux, le premier objectif sera de ne pas se faire lessiver au bout de quelques jours ou semaines ! L’objectif de cette catégorie « trading » est donc de vous donner quelques bases simples mais indispensables, dans le but pour mieux maîtriser ce travail qui demande rigueur et concentration, car la décision doit le plus souvent être prise en un temps

Publié dans Bourse, Trading